La SABRETACHE

SOCIETE D'ETUDES D'HISTOIRE MILITAIRE

Association reconnue d'utilité publique

Rechercher dans les archives de La Sabretache

Les régiments étrangers au Service de la France au XVIIIe siècle

Par le général (CR) Michel Hanotaux.

Les régiments étrangers…

Les régiments suisses : (Maison exclue)

1° Suisse : Capitulation entre Berne et Louis XIV le 14 août 1671 : Erlach (1672-1694) – Manuel (1694-1701) – Villars Chandieu (1701-1728) – May (1728-1739) – Bettens (1739-1751) – Jenner (1751-1762) – Erlach (1762-1782) – Ernst (1782-1792) – Watteville (1792)

2° Suisse : Capitulation avec les cantons de Fribourg, Bâle, Soleure en février 1672 : Stuppa dit  » Vieux Stoppa  » (1672-1701) – Brendle (1701-1738) – Seedorf (1738-1752) – Boccard (1752-1782) – Salis-Samade (1782-1792)

3° Suisse : Capitulation du 16 janvier à Saint Germain en Laye : Salis-Zizers (1672-1690) – Polier (1690-1692) – Reynold (1692-1702) – Castella (1702-1722) – Bettens (1722-1739) – Monnin (1739-1756) – Reding (1756-1763) – Pfyffer (1763-1769) – Sonneberg (1769-1792)

4° Suisse : Par regroupement de compagnies franches avouées par plusieurs cantons dont celui de Fribourg : Pfyffer (1672-1689) – Hessy (1689-1729) – Burky (1729-1737) – Tschudi (1737-1740) – Vigier (1740-1756) – Castella (1756-1792)

5° Suisse : Capitulation signée à Soleure le 18 décembre 1673 : Greder (1673-1714) – Affry (1714-1734) – Wittmer (1734-1757) – Waldner (1757-1783) – Vigier (1756-1792)

6° Suisse : Créé le 28 janvier 1677 par le regroupement de 8 compagnies franches : Stuppa dit  » Jeune Stoppa  » (1677-1692) – Surbeck (1692-1714) – Hemel (1714-1729) – Besenval (1729-1738) – La Cour au Chantre (1738-1748) – GrandVillars (1748-1749) – Balthazar (1748-1754) – Planta (1754-1760) – Darbonnier (1760-1763) – Jenner (1763-1774) – Aubonne (1774-1783) – Chateauvieux (1783-1792)

7° Suisse : Créé à partir de 12 compagnies franches par capitulation du 1er janvier 1690 : Salis-Soglio (1690-1702) – May (1702-1715) – Buisson (1715-1720) – Diesbach (1720-1792)

8° Suisse : Créé par capitulation en décembre 1690 avec la République du Valais : Courten (1690-1792)

9° Suisse : Créé par capitulation avec les Grisons du 1er juin 1734 : Travers (1734-1744) – Salis-Mayenfeld (1744-1762) – Salis-Marchlins (1762-1792)

10° Suisse : Créé par capitulation du 17 février 1752 avec la République de Zurich : Lochmann (1752-1774) – Muralt (1774-1782) – Steiner (1782-1792)

11° Suisse : Créé par capitulation du 24 février 1758 avec le Louable Corps Helvétique et le Prince Evêque de Bâle : Eptingen (1758-1783) – Schoenau (1783-1786) – Reinach (1786-1792)

Un régiment temporaire levé par capitulation du 3 septembre 1702 à Lucerne : Pfyffer (1702-1715)

Un régiment levé sans l’aveu des Cantons destiné au service de la Marine le 15 décembre 1719 : Karrer (1719-1752) – Hallwyl (1752-1763)

Les régiments de recrutement allemand

1° Alsace (1656-1792)

2° Furstenberg (1670-1686) – Greder (1686-1716) – Sparre (1716-1720) – Saxe (1720-1751) – Bentheim 1751-1759) – Anhalt (1759-1783) – Salm-Salm (1783-1791)

3° Koenigsmarck (1680-1686) – Surbeck (1686-1693) – La Marck (1693-1791) –

4° Leisler (1690-1694) – Sparre (1694-1714) – Lenck (1714-1734) – Sparre (1734-1742)

Royal-Suédois (1742-1791)

5° Royal-Bavière 1709-1780) – Royal Hesse Darmstadt (1780-1791)

6° Lowendahl (1743-1760) incorporé dans Anhalt et La Marck

7° Bergh (1744-1760) incorporé dans Alsace

8° Fersen (1745-1757) – Nassau-Usinghen (1757-1758) versé dans Nassau-Sarrebruck

9° Nassau-Sarrebruck (1745-1791)

10° La Dauphine (1747-1760) incorporé dans Royal-Bavière

11° Saint-Germain (1747-1760) incorporé dans Nassau

12° Royal-Pologne (1747-1760) incorporé dans Royal-Suédois

13° Bouillon (1757-1791)

14° Royal-Deux-Ponts (1757-1791)

Les régiments irlandais

Ces régiments étaient dès le début du XVIIIe siècle sur le pied français

1° Mountcastel (1690-1694) – Lee (1694-1733) – Bulkeley (1733-1779) – Dillon (1757-1784) – Walsh (1784-1788) – Dillon (1784-1794)

2° Clare (1690-1695) – Lee (1693-1694 – Talbot (1694-1696) – Clare (1696-1775) – Berwick (1775-1791)

3° Dillon (1690-1775) incorporé à Bulkeley

4° Dorrington (1698-1718) – Rooth (1718-1766) – Roscommon (1766-1770) – Walsh (1770-1792)

5° Berwick (1698-1775) incorporé à Clare

6° Lally (1744-1762) incorporé à Dillon

Les regiments écossais

1° Royal-Ecossois (1743-1762) incorporé dans Bulkeley

2° O’Gilvy (1747-1762) incorporé dans Clare

3° Albany (1747-1748) incorporé dans Royal-Ecossois

Les regiments de recrutement Wallon et Liégeois

Certains régiments créés sous Louis XIV ont été supprimés avant 1715 (Boufflers-Wallon, Robecque-Wallon, Vierzet-Wallon, La Faille-Wallon) d’autres furent mis sur le pied français (Isenghien en 1717, Sorle en 1721)

1° Royal-Wallon (1744-1748)

2° Boufflers-Wallon (1744-1748)

3° Horion-Liégeois (1757-1762)

4° Vierzet-Liégeois (1757-1762)

5° Royal-Liégeois (1787-1792)

Les régiments de recrutement italien

1° Royal-Italien (1671-1788)

2° Royal-Corse (1739-1788)

Général (CR) M. Hanotaux

Sources :

Histoire de la milice françoise par le RP Daniel

Carte du militaire de France et ses 7 abrégés (1731-1741) – Lemau de la Jaisse

Etats généraux des Troupes de 1748 et de 1753

Etats militaires de Roussel-Montendre de 1758 à 1791

Recueils d’ordonnances militaires (SHAT) – Campet de Saugeon

Etat des Troupes – série Y au Musée de l’Armée

Dictionnaires militaires de 1748 et de 1758

Histoire de l’infanterie française – général Susane

Histoire de l’infanterie de France – Lieutenant-colonel Belhomme

Les articles et documents sur ce site ne peuvent être traduits ni reproduits, même partiellement, sans autorisation préalable de La Sabretache