La SABRETACHE

SOCIETE D'ETUDES D'HISTOIRE MILITAIRE

Association reconnue d'utilité publique

Rechercher dans les archives de La Sabretache

Les troupes de l’Empire colonial français en figurines 1871-1962

De 1871 à 1962 des peuples des quatre coins du monde vivaient sous la protection du drapeau français. Parmi ces peuples, nombreux sont ceux qui ont participé au sein de l’infanterie de marine, des troupes coloniales et de l’armée d’Afrique, à la construction et à la défense de notre Empire colonial. Le prestige et la beauté qui se dégageaient des uniformes de ces troupes légendaires ne pouvaient laisser de marbre les fabricants de figurines.

Parmi les fabricants français la production de J.-P. Feigly est une des plus prolifiques sur le thème de l’Empire Colonial. Pour la IIIe république, on ne dénombre pas moins d’une centaine de références, surtout que grâce aux pièces détachées on peut réaliser de nombreuses variantes pour l’ensemble des unités stationnées dans l’Empire colonial. Chez ce fabricant, la série sur la gendarmerie aux colonies est une réussite, tout comme l’officier colonial en pousse-pousse ou les tirailleurs annamites (54mm).

Gendarmescolonies

Gendarmes aux colonies – J.P. Feigly

Le Cimier en son temps proposait plusieurs figurines sur les expéditions lointaines : un marsouin vers 1890, un officier des tirailleurs sénégalais et enfin un officier d’infanterie coloniale au Tonkin en 1875 (54mm). Aujourd’hui, il est devenu difficile de se les procurer mais elles demeurent des pièces de choix. Les nouveautés sur ce thème sont ces dernières années assez rares, c’est pourquoi on salue l’initiative des Suisses d’Atelier Maket qui viennent d’éditer un légionnaire du 1er Étranger au Tonkin vers 1885 (75mm), cette figurine est au standard des meilleures productions actuelles. Dans la même veine, les Italiens de chez Pegaso Models se sont distingués en produisant un zouave vers 1880 d’après une planche d’E. Detaille, cette réalisation est largement à la hauteur du modèle (75mm).

Zouave1885

Zouave 1885 par Massimo Pasquali – Pegaso Models

Chez Antoine Pont les collectionneurs ne seront pas déçus. On note entre autres une rare représentation d’un officier des spahis soudanais ou encore plusieurs figurines consacrées aux compagnies montées de la Légion au Maroc vers 1905 et au 1er Étranger de cavalerie dans l’Entre Deux Guerres (54mm). Le Maroc a inspiré les Espagnols de Beneito Miniatures, qui ont édité un légionnaire en colonne vers 1905 en 54mm, belle représentation de ce qu’a été aussi pour de nombreux soldats, notre Empire colonial : du soleil, de la sueur et du sable.

legionnairemaroc

Légionnaire en colonne au Maroc par José Manuel Alvarez – Beneito Miniatures

Toujours en Espagne, El Infante possède à son catalogue un spahi algérien chargeant lors d’une fantasia (54mm), cette très belle réalisation d’un spahi monté est la seule que l’on connaisse. Fonderie Miniature offrait la possibilité de réaliser la tête de colonne du 1er Régiment de Tirailleurs avec sa nouba vers 1910 (8 réf. 54mm), un ravissement pour les amateurs de l’armée d’Afrique. Le fabricant Art Miniatures propose quelques références intéressantes avec un marsouin, un tirailleur malgache à la charge lors des combats de 1895 et pour finir un légionnaire durant la conquête du Maroc (54mm). JMD Miniatures édite un beau spahi marocain ainsi qu’une des plus intéressantes représentations d’un tirailleur sénégalais au seuil de la Grande Guerre (60 mm).

tirailleurdana

Tirailleur sénégalais par Jean-Paul Dana – JMD Miniatures

gg052

L’Empire colonial durant ce conflit est aussi à l’honneur chez Métal Modèles avec un spahi algérien en 1918, un zouave à l’été 1914 et un tirailleur sénégalais même période. Comme d’habitude chez ce fabricant la fonderie est au-dessus de tout soupçon.

Pour les guerres d’Indochine et d’Algérie, une nouvelle fois le catalogue de J.-P. Feigly permet des variations sans fins. Les paras, les sahariens et les tirailleurs demeurent des valeurs sûres qui raviront les collectionneurs comme les nostalgiques. Pour l’Indochine, la jeune marque russe Bravo 6 a édité récemment deux figurines relatives à la bataille de Dien Bien Phu, d’une qualité irréprochable et d’un dynamisme certain, représentant des parachutistes du 1er BEP durant les combats sur les points d’appuis Huguette et Éliane.

legionnairedienbienphu

Légionnaire à Dien-Bien-Phu par Vladimir Demchenko – Bravo 6

Pour la guerre d’Algérie, la production d’Antoine Pont est tout à fait remarquable avec pas moins de 30 références dont les paras du 2e REG au défilé ou encore la Légion au Sahara. Chez Nemrod on retrouve les anciennes productions du fabricant anglais Chota Sahib : un officier para du 1er REP durant la bataille d’Alger ainsi qu’un légionnaire du 2e Étranger en tenue de brousse (54mm).

La production des fabricants allemands de plats d’étain s’étant concentrée principalement sur la guerre de 1870, les séries pour la période qui nous intéresse sont assez rares. La Légion est mise à l’honneur chez Sepp Nalter qui possède à notre sens le catalogue le plus complet sur cette troupe de légende. Il édite une belle série sur les combats relatifs à la conquête de la Cochinchine (7 réf. 30mm) mais c’est sur la guerre d’Algérie que ce fabricant se singularise avec pas moins de 61 références dont une musique complète, les compagnies sahariennes portées, une crèche légionnaire ou encore un EBR du 1er REC.

hommagelegion

Hommage à la Légion en Algérie par Sepp Nalter, Legion in Zinn

En France, Bretégnier a édité deux séries intéressantes en 30mm concernant la campagne de 1940 : des zouaves au défilé (5 réf.) et une série infanterie, toujours au défilé, convenant tout à fait pour la Légion (6 réf.). Toujours chez ce fabricant on retrouve une rare représentation de parachutistes français en Indochine qui sort des sentiers battus (9 réf. 30mm). Spahis.fr s’est fait connaître récemment en éditant un Timbalier des spahis sénégalais d’après une planche de Feist qui devrait intéresser les amateurs d’exotisme (45mm). Pour finir, CBG Mignot s’est distingué en éditant une série de Goumiers lors de la guerre du Rif (4 réf. 30mm). On ne pouvait pas terminer cet article sans parler de l’une des plus belles séries relatives aux troupes de l’Empire colonial français, la tête de colonne d’un régiment de spahis algériens avec sa nouba éditée par CBG Mignot (12 réf. 30mm).

CBGSpahis-1

Mignot_Marocc_900

Mathieu MARNAY

Membre de La Sabretache

Pour compléter l’article de notre confrère, voici deux séries de plats d’étain édités par la firme SEGOM, en France, sur les Spahis et les Méharistes, sujets assez « exotiques » pour mériter d’être signalés…

Segom-dessins-spahis

compagnies sahariennes-Segom

Pour accéder au site de SEGOM, cliquez ici !

718172Heller144135GroupedeCombatCompagnieSahariennel_esca11 (1)

Les figurinistes se souviendront sans doute aussi des productions « coloniales » d’Heller : compagnie saharienne de l’Entre-Deux Gueres, tirailleurs sénégalais en 1940 et Goums et Tabors marocains de 1943-1945…

Heller 1

tabor10

Ces trois séries sont désormais réunies en un seul coffret intitulé « KOUFRA« .