La SABRETACHE

SOCIETE D'ETUDES D'HISTOIRE MILITAIRE

Association reconnue d'utilité publique

Rechercher dans les archives de La Sabretache

L’armée britannique en figurine de la Crimée à la guerre des Boers

Les figurines relatives à l’armée britannique, bien qu’étant un sujet rarement traité par les fabricants français, n’en demeurent pas moins un thème très prisé hors de nos frontières. Probablement, par atavisme nous ne sommes pas naturellement portés vers les soldats de sa royale majesté, mais l’amateur d’uniformologie ne peut rester insensible au prestige des uniformes des troupes de l’armée britannique durant la période allant de la guerre de Crimée à la guerre des Boers. D’ailleurs, nous n’oublions pas que c’est au côté d’une unité des éclaireurs du Natal que le Prince Impérial a trouvé la mort. Cet article sans être digne d’un hommage permet de perpétuer son souvenir.

La guerre de Crimée a inspiré de nombreux fabricants espagnols à commencer par Latorre Models qui propose 5 références en 54mm particulièrement réussies : un highlander du 79e régiment, un grenadier de la Garde à Inkermann, un fusilier de la « Rifle Brigade » lors du siège de Sébastopol et un soldat du 30e régiment d’infanterie Cambridgeshire.

Fusilierrafle

Fusilier de la Rifle Brigade à Sébastopol, Latorre (54mm)

Chez Beneito, bien que certaines références commencent à dater, elles n’en sont pas moins intéressantes, notamment pour les amateurs de scénettes épiques : 2 références en 54mm retiennent l’attention. Il s’agit de la scénette retour de la charge de la brigade légère à Balaklava où sont représentés deux lanciers du 17e régiment portant un camarade blessé du 11e hussards. Toujours au sujet de la bataille de Balaklava, Beneito propose deux Highlanders à l’assaut des positions russes d’un dynamisme très abouti. Chez Art Girona on revient à des positions plus classiques qui raviront les amateurs d’uniformologie, ici aussi la bataille de Balaklava est à l’honneur avec un lancier du 17e régiment et un sergent du 2e Dragon – Scots Greys. Outre-Manche, les fabricants de figurine se sont faits rares ces dernières années. Imperial Gallery propose en 75mm un porte-drapeau des Royal Scots Fusiliers en Crimée sculpté par Carl Reid ce qui est un gage de qualité.

Royal Scots

Porte-drapeau des Royal Scots Fusiliers, Imperial Gallery (75mm)

Suite à la guerre de Crimée l’armée britannique est engagée sur de nombreux théâtres d’opérations de l’Afrique du Sud en passant par l’Afghanistan, l’Inde ou encore le Soudan. Les figurines traitant de ces campagnes sont nombreuses notamment chez Beneito et Art Girona. Beneito ne compte pas moins de 13 références avec des pièces qui sortent particulièrement de l’ordinaire : le Cameron Highlander au Soudan en 1898 (54mm), l’officier des carabiniers du Natal (70mm), l’officier monté du Camel Corps lors de la bataille de Khartoum. Sans oublier ses nombreuses scénettes relatives à la guerre des Zulu idéales pour les dioramas. Si il y a quelques années les figurines de ce fabricant étaient jugées vieillissantes par les collectionneurs, ses dernières productions sont tout à fait à la hauteur des standards des meilleurs fabricants. Chez Art Girona, ils ne sont pas en reste avec un peu moins d’une dizaine de références dont un très beau lancier du 1er Régiment de Cavalerie du Bengale en 1896 et un officier du 66e régiment d’infanterie en Afghanistan vers 1880 représenté au combat dans une posture pleine d’allant.

66eRI

Officier du 66e régiment d’infanterie, Art Girona (54mm)

La marque anglaise Rose Miniatures qui a désormais disparu proposait plusieurs références relatives aux campagnes coloniales anglaises : armée des Indes, guerre contre les Boers, guerre des Zulu, Pakistan/Afghanistan qui raviront les adeptes des belles séries. Parmi les références un peu mythiques le Lancier du Bengal de chez AirFix édité en 1976, reste encore une référence particulièrement apprécié des collectionneurs. Les Italiens de chez Soldiers proposent, quant à eux quelques références en 54mm tout à fait intéressantes et qui concernent plus particulièrement l’armée coloniale britannique, notamment une pièce d’artillerie de montagne avec ses deux servants durant la seconde guerre d’Afghanistan qui est une réussite. La représentation du lieutenant Walter Hamilton lors du combat de Futtehabad où il commandait l’escorte du major Sir Louis Cavagnari est un bel hommage. Lors de ce combat, le lieutenant Hamilton et ses hommes furent anéantis par un ennemi supérieur en nombre. Pour sa conduite lors de ce combat, il fut décoré de la Victoria Cross. Soldiers propose aussi, un très bel officier britannique du 13e lancier du Bengale durant la guerre anglo-egyptienne de 1882 à 1884. Ce corps avait la particularité de porter un uniforme bleu à la différence des autres régiments indiens engagés dans cette campagne qui portaient un uniforme kaki. Parmi les figurines éditées par Pegaso, la figurine haute en couleur du major du 1er Skinner horse ravira les amateurs d’uniformes exotiques.

lanciersbengale

Officier du 13e lanciers du Bengale, Soldiers (54mm)

Le buste est un format qui est désormais largement répandu, parmi la production actuelle plusieurs nous semblent sortir du lot. Il s’agit du buste d’un highlander du 94e régiment édité chez Latorre Models, un sergent du 93e Sutherland Highlanders de chez Elite Miniatures et chez le fabricant français JMD, un buste d’officier britannique du 11e King Edward’s Own Lancers.

11elanciers

Officier du 11e lanciers, JMD Miniatures (1/10e)

Les fabricants de plats d’étain n’ont été qu’assez peu inspirés par les troupes anglaises durant cette période. On retrouve un beau groupe en 45mm édité par la British Flat Figure Society, il représente un groupe de grenadier de la Garde en Crimée au retour de la bataille lors du fameux « Roll Call » d’après un tableau de Lady Butler.

RollCall

Roll Call, British Flat Figure Society (45mm)

Glorious Empires propose aussi en 45mm un groupe relatif à un combat de la guerre des Zulu. Chez Neckel il y a série intéressante en 30mm sur les révoltes indiennes avec 18 références pour les troupes anglaises et 68 références pour les indiens. La plus belle série est au catalogue de Western Miniatures une nouvelle fois consacré aux révoltes indiennes avec 80 références avec un très beau train d’artillerie tiré à dos d’éléphant. Chez le fabricant Heinrichsen l’armée des indes est encore à l’honneur avec un campement des troupes anglaises et indiennes, 29 références au 30mm. Toujours chez ce fabricant on retrouve un camp de cavalerie avec 14 figurines en 38mm, une échelle un peu atypique. Pour finir, ce fabricant propose une série de 19 figurines pendant la guerre de Crimée avec de l’infanterie et des hussards au 40mm. Une autre belle série est celle éditée par Scholtz et consacrée à la guerre des Boers avec pas moins de 60 références dont de l’artillerie de marine, des mitrailleuses, de l’infanterie en marche, au feu et à la charge.

Mathieu Marnay

Membre de La Sabretache